Procès Vaubulon

Lettre du gouverneur VAUBULON
à FIRELIN

2.124

Pour Monsieur FIRELIN Conseiller du 
Roi et son Procureur
à St Paul


en marge "à FIRELIN"

6 juin 1690
Je vous avais déjà écrit je ne sais si
on vous portera ma lettre ou si ceux que
j'ai envoyé servir le canot aimeront mieux l'amener
que de retourner à St Paul, en tout cas dès
qu'il sera ici, je vous promets de vous le
renvoyer pour vous épargner la peine de
passer les montagnes.
Il y a de l’apparence que ces Messieurs se moquent,
Ils sont trop habiles pour ne pas connaître que 
le billet que vous m'avez envoyé ne dit rien de 
leur part, mais seulement que LAUNAY a requis
un billet. Ce n'est pas de la manière qu'on arrête
un compte, pour éviter chicane. Je vous envoie
un modèle ils n'ont qu'à le suivre et on donnera
satisfaction à LAUNAY, et s'il veut de l'eau de vie
ou autre chose que vous avez à St Paul, vous
pourrez lui donner quand ces Messieurs auront
fait un billet conforme au modèle, je mettrai
toujours au bas mon ordonnance.
Je voudrais savoir le nom de l'habitant qui
m'offre un millier de vis et en quoi il veut
être payé.
J'espère que le beau temps ramènera bientôt le
P. HYACINTHE, en tous cas je le manderai exprès
afin de faire finir votre ennui. Je rends le
salut à qui m'en envoie, j'espère me pouvoir
passer de la chaux de St Paul

A St Denis ce 6e
Juin 1690                                           Signé VAUBOULON

Le canot arriva hier ?
Merci et GRONDIN de Ste Suzanne qui me dit
que le Père serait ici samedi et qu'il n'avait
pu se mettre en chemin plus tôt à cause des

C2620-1_0125 malades et d'un mal qu'il s'est fait au pied, si bien que j'ai pris résolution d'attendre jusque là à renvoyer le canot pour voir s'il voudra s'en servir, et pour lors la lune sera nouvelle qui peut être malgré votre étoile nous rencontrerons une belle mer. je vous prie d'aller voir ma commère HIBON et de François d’Eaüe, si ce qu'elle a écrit à son mari est bien vrai touchant le noir et la femme de RICQUEBOURG, et en cas que cela soit, de vous dire que le noir ait chassé à la tortue sans permission et que la femme d'HIBON l'ayant dit en public, celle de RICQUEBOURG l'ait injuriée et dit qu'à la venue d'un autre Gouverneur qu'elle la lui payerait, informez contre la femme du dit RICQUEBOURG et contre le noir, je serai bien aise de faire un exemple et d'apprendre aux femmes de ne pas mêler d'affaires, et d'ailleurs je serai bien aise de savoir à qui elle a ordonné de me tuer puisqu'elle attend un autre Gouverneur
Document suivant

Ce site est hébergé par
Yannick VOYEAUD 1995-2017
Vous pouvez m'aider à vous offrir davantage.

Lien vers le wiki de la licence