Procès Vaubulon

Réprimande du père Hyacinthe à FIRELIN

2.236


5e août 1691
				Ste Suzanne, cinquième août 1691


Monsieur
9		

Vous savez que lorsqu'on me vont appeler pour aller assister
Mme LAUNAY à St Paul, j'étais sur le point de partir pour
ici, ayant un petit paquet déjà tout prêt et que j'ai
exécuté ce voyage, n'ayant encore jamais demeuré en ce
Quartier plus de quinze jours, quoique je leur sois aussi
obligé qu'aux autres pour ce qui est de mon amitié sur
laquelle vous avez fait tant de fond, vous verrez quand
l'occasion se présentera quoiqu'elle soit bien faible, qu'elle
ne vous manquera jamais, et que je ne suis pas un homme
pour dire d'une manière et faire d'une autre, et si la
vôtre eût été telle que vous me la marquez, vous n'oubliez 
pas envoyer ce papier qu'on a aujourd'hui lu après ?
sans m'en avoir premièrement parlé. En l'écrivant et
renvoyant vous avez satisfait à notre petite ?
vrai, je crois que vous n'avez pas parlé à tous des
événements qui s'en pourraient suivre. La ?
que vous viendrez en ces quartiers, je vous les 
dirai devant le Sieur LEROY, que je salue, et vous connaîtrez
par là que c'est moi qui suis toujours ? du
commencement et sans changement,

        Monsieur

C2620-1_0237 Monsieur, Votre très h(umble) s(erviteur) F. Hyacinthe de Quimper C. J. Pardonnez au papier et à l'encre Je salue de tout mon coeur tous les ouvriers et Mme HERUY
C2620-1_0238 Le 5e août 1691 Lettre réprimande du Père Hyacinthe suivant que je me voulais démettre du Commandement Monsieur Monsieur FIRELIN Commandant de l'Ile de Bourbon à St Denis
Document suivant

Ce site est hébergé par
Yannick VOYEAUD 1995-2017
Vous pouvez m'aider à vous offrir davantage.

Lien vers le wiki de la licence