Procès Vaubulon

Lettre du père Hyacinthe à Michel FIRELIN
à propos de la mort du gouverneur

2.454

Monsieur, 				De St Paul ce 23 août 1692

Je suis tout surpris d'apprendre par la vôtre qu'on ait ce
matin trouvé Mons de VAUBOULON mort en sa prison sans
qu'il ait jamais demandé de confesseur. Je ne sais que vous dire ni
penser là-dessus, sinon qu'il a mérité le proverbe qui dit:
«telle la vie telle la mort». J'ai incontinent fait appeler
la plupart des habitants, et leur ayant annoncé cette
funeste nouvelle, je leur ai dit qu'ils eussent demain à
s'assembler tous à l'église pour lui faire un service
avec la messe, se réservant d'être à St Denis samedi au
soir pour la fête de St Louis. Vous aurez toutefois demain
cinq jeunes gens pour la chasse du boeuf, cependant je crois que
vous ferez fort bien d'enterrer ce cadavre au plus tôt puisque
je ne suis pas en état d'y aller en façon quelconque.
Notre compagnon vous salue, et moi qui continue de vous
être toujours,
 
          Monsieur			Votre très humble et très
					aff
					F. Hyacinthe de Quimper
					capucin.


Il y a huit jours que la mer est extraordinairement rude,
ce matin j'ai aperçu que la chaloupe était mouillée où était
mouillé le St Jean, et ce soir je ne l'ai plus vue.


						FIRELIN
						ESNOUF

NdT : en marge signatures de M. CHEREIL, F. Hyacinthe de Quimper C.

2.455 A Monsieur, Lettre du Père touchant la mort Monsieur FIRELIN de Mr de VAUBOULON Commandant de l'Ile de Bourbon A St Denis
Document suivant

Ce site est hébergé par
Yannick VOYEAUD 1995-2017
Vous pouvez m'aider à vous offrir davantage.

Lien vers le wiki de la licence