Procès Vaubulon

Jugement

1.243

23 mai 1697	
Vu au Procès Criminel instruit et poursuivi à ma
requête, en exécution de l’arrêt du Conseil d’ Etat du vingt et
troisième de mars dernier, et ordonnance de subdélégation et
Commission rendue en conséquence par Monsieur de BECHAMEIL
de NOINTEL, Conseiller du Roi en ses Conseils, Maître des
Requêtes ordinaires de son Hôtel, Commissaire des parties
par Sa Majesté pour l’exécution de ses ordres, en cette Province
de Bretagne, du vingt quatrième d’avril suivant,
contre le Père Hyacinthe de Quimper, capucin, ci-devant
aumônier en l’Ile de Bourbon, et les nommés Michel
FIRLIN, Robert DU HALLE, Jullien ROBERT dit LA ROCHE, Jacques
BARRIÈRE  et Marc VIDOT, détenus aux prisons de cette ville,
la notification faite aux accusés les vingt et neuf d’avril
et premier de ce mois desdits arrêts du Conseil d’Etat et
ordonnance de subdélégation, l’information contre eux
faite le vingt-huit dudit mois d’avril et autres jours
suivants, composée de quatre témoins assignés à ma
requête, autres cahiers d’enquêtes et interrogatoires
considérés par ledit arrêt du Conseil d’ Etat, ordonnance
rendue sur mes conclusions par le Commissaire subdélégué
le trentième dudit mois d’avril, portant que les 
accusés tiendraient prison et que les grosses de la
procédure seraient envoyées et mises au Greffe de
l’Officialité de cette ville pour être procédé concurremment
avec le Juge d’ Eglise à l’instruction du procès dudit
Père Hyacinthe capucin, notification de ladite
ordonnance tant aux accusés qu’au promoteur de la
dite Officialité messire de [……….] et des […] desdites

1.244-1 grosses de procédure des deuxième et quatrième de ce mois, interrogatoires des accusés subis par-devant le Commissaire subdélégué rapporteur du procès concurremment avec le Juge ecclésiastique du quatre de ce mois et autres jours suivants, ordonnance rendue le neuf de ce mois sur lesdits interrogatoires que les témoins ouïs seraient recollés et confrontés, même les accusés répétés sur leurs interrogatoires et confrontés les uns aux autres, cahiers de récollements et confrontations tant des témoins que des interrogatoires des accusés et confrontations les uns aux autres, fait concurremment avec le Juge d’Eglise des neuf, dix, onze, dix-sept, dix-huit et dix-neuf de ce mois, écrit et induction des pièces mises au procès par ledit FIRLIN, avec les pièces y référées, écrit et requête dudit Père Hyacinthe, capucin, interrogatoires par lui subis les vingt et vingt-et-un de ce mois sur les pièces produites par ledit FIRLIN, le tout considéré, Je requiers pour le Roi, comme Procureur de Sa Majesté en la Sénéchaussée et siège Présidial de Rennes, procédant en cette partie aux fins de la susdite Commission, ledit Michel FIRLIN être déclaré dûment atteint er convaincu d’avoir à l’aide et secours desdits Robert DU HALLE, Jacques BARRIÈRE, Jullien ROBERT dit LA ROCHE et Marc VIDOT, et par les avis et conseils dudit Père Hyacinthe de Quimper, capucin, fait emprisonner et mettre dans un cachot le sieur HABERT de VAUBOULON Gouverneur pour le Roi en l’Ile de Bourbon le
1.244-2 vingt-sixième novembre mil-six-cent-quatre-vingt-dix, de l’y avoir détenu jusqu’au dix-huitième août mil-six- cent-quatre-vingt-douze, qu’il y est mort par la longueur et la dureté de sa prison, d’avoir fait accuser Symon Louis de LA CITERNE, valet dudit Sieur de VAUBOULON le deuxième de février mil-six-cent-quatre-vingt-douze et de l’avoir fait injustement fusiller le sixième de mai suivant, pour réparation de quoi, qu’il soit condamné d’être pendu et étranglé jusqu’à ce que mort s’ensuive à la potence plantée en la place publique du grand bout de la Cohue de cette ville, que lesdits Jacques BARRIÈRE, Seconde page Robert DU HALLE, Jullien ROBERT dit LA ROCHE et Marc VIDOT soient condamnés à servir de forçats dans les galères du Roi à perpétuité, et ledit Père Hyacinthe de Quimper, capucin, à tenir prison perpétuelle, que leurs biens soient déclarés acquis et confisqués au Roi, et que le Jugement qui interviendra soit envoyé en ladite Ile de Bourbon pour y être lu, publié et affiché, conclu à Rennes le vingt-trois de mai mil-six-cent-quatre-vingt-dix-sept. GREFFIER
Document suivant

Ce site est hébergé par
Yannick VOYEAUD 1995-2017
Vous pouvez m'aider à vous offrir davantage.

Lien vers le wiki de la licence