Procès Vaubulon

Évasion de Jacques FONTAINE

2.201



II 8bre 1691

L’an mil six cent quatre-ving-onze,
F		le onzième octobre à midi, Nous Michel FIRELIN
Commandant de l’Ile Bourbon étant à dîner chez le nommé
Elie LEBRETON, ayant été comme à l’ordinaire porter
Firelin à dîner à Jacques FONTAINE, habitant de St Paul, qui était
dans le cachot, prisonnier, Nous avons rapporté
que ledit FONTAINE n’y était plus, et qu’il avait fui.
Ce qui nous obligea de nous transporter audit cachot
avec les Sieurs LE ROY et BIDON pour y visiter, 
où étant, nous trouvâmes la barre de fer que ledit
FONTAINE avait aux pieds cassée tout net, et ainsi
avait pu sortir facilement après, n’ayant qu’une couverture
de feuilles audit cachot, quoique nous ne pûmes pas
apercevoir clairement par où il avait pu sortir, avec
les hardes qu’il avait aussi emportées avec lui, c’est 
pourquoi Nous avons fait et signé le présent
procès-verbal pour valoir et servir à telle fin
que de raison, en présence des témoins soussignés


FIRELIN					LE ROY

						J. BIDON

2.202 Procès-verbal contre Jacques FONTAINE habitant de St Paul
Document suivant

Ce site est hébergé par
Yannick VOYEAUD 1995-2017
Vous pouvez m'aider à vous offrir davantage.

Lien vers le wiki de la licence