Procès Vaubulon

Réaction de Firelin suite à sa destitution

C2620
1_0214



   5e mai 1694
   Nous Michel FIRELIN, Commis de la Royale Compagnie des Indes
   Orientales de France en l’Ile de Bourbon, obligé à quitter le commandement
   de ladite Ile depuis environ huit jours par Jacques FONTAINE, habitant
F	de St Paul et Ste ( Suzanne), avec une  partie des habitants de ladite Ile fort irrités
   contre Nous, fondés sur de fort mauvais prétextes, certifions
   à tous les habitants qui se trouvent présents dans le Logis du Roi à St Denis,
   qu’ayant été bloqués dans ledit Logis pendant trois jours par lesdits
   ci-dessus nommés, Nous Nous sommes rendu avec eux par
   capitulation, à condition qu’il ne Nous serait fait aucun tort ni insulte,
   et que nous serions libre; sur quoi ils ont fait tout le contraire, après
   avoir été entre leurs mains, outre que Nous avons obéi à plusieurs
   autres demandes qu’ils nous ont faites, ainsi que plusieurs y ont
   connaissance, leur ayant même mis plusieurs lettres entre les mains
   pour éviter leurs violences et menaces continuelles, de quoi ils ne se
   sont pas encore contentés, Nous demandant à voir et examiner toutes
   choses comme si c’étaient des commissaires, ayant même obligé ledit
   LE ROY à leur donner mes lettres et écritures, comme si j’étais un
   scélérat, ce qui ne se peut faire que pour de grands crimes; c’est pourquoi
   trouvant ainsi forcé et prisonnier malgré leurs signes et promesses,
   Nous déclarons auxdits habitants que Nous n’avons rien à leur répondre
   sur tout ce qu’ils Nous veulent imposer, et que Nous ne sommes tenu
   qu’à répondre à un commissaire du Roi ou de sa Royale Compagnie
   qui nous a commis et établi et non à d’autres, demandant qu’on Nous
   laisse vivre en paix et ne Nous mêlant aucunement de leur Commandement;
   leur déclarant que ledit FONTAINE qui se ?, est incapable de Nous
   faire aucune demande, lui ayant fait son procès en plusieurs
   fois différentes, autrement et à faute par lesdits habitants d’obéir à tout ce que
   dessus, Nous les rendons responsables de tous les biens du Roi et de sa
   Royale Compagnie, comme aussi de tous dépens, dommages, et intérêts
   qui y pourront arriver, et de Notre personne qui est exposée à toutes
   leurs rigueurs, et nous avons délivré le présent aux nommés
   Pierre HIBON, René HOÜAREAU , Lezin ROUILLARD, Jacques AUBER, Jullien
   ROBERT, Jullien DALLEAU, Michel FREMONT, Jean JULLIEN, et Jacques BARRIÈRE
   comme les plus solvables, en présence de tous les autres, afin de répondre
   en leur propre et privé nom, en temps et lieu, fait dans notre ?
   de prison au Logis du Roi, à St Denis, ce cinqe mai 1694 après midi,
   ce que nous avons signé,

   FIRELIN

Document suivant

Ce site est hébergé par
Yannick VOYEAUD 1995-2017
Vous pouvez m'aider à vous offrir davantage.

Lien vers le wiki de la licence