Procès Vaubulon

Déposition de Gilles DENNEMOND

2.216


     3e 7bre 1691    Du 3e jour de septembre 1691

     Déposition faite par Gilles D’ENNEMOND à l’âge d’environ
     vingt-trois ans, natif de l’Ile Bourbon à l’encontre 
     de Jacques FONTAINE, habitant de ladite Ile.
F
     Disant que le vendredi dernier jour d’août 1691, il 
     serait mouillé un navire en rade de St Paul, portant
     pavillon français, et après être mouillé, le capitaine
     dudit vaisseau serait venu proche de terre avec cinq
     hommes dans la chaloupe de son équipage, ledit capitaine
     voyant quelques habitants sur le bord de la mer avec des armes,
     ne voulut point mettre pied à terre, disant qu’il avait peur,
     et ledit déposant voyant cela se déshabilla et fut à la nage
     à bord de ladite chaloupe, où étant, ledit capitaine lui demanda
     comme tout allait dans l’Ile, lequel lui répondit
     que tout allait bien, et ledit capitaine lui donna une lettre
     pour Monsieur HOUBLON que ledit déposant mit entre les 
     mains de Jacques FONTAINE, habitant, après quoi ledit déposant
     retourna à bord de ladite chaloupe, où ledit capitaine, qui se
     nommait DE BEAUREGARD, lui demanda s’il pouvait avoir
     avoir du riz et quelques rafraichissements, sur quoi ledit déposant
     lui répondit que oui, ensuite de quoi, ledit Jacques 
     FONTAINE, habitant, fut aussi à bord de ladite chaloupe
     à la nage, où étant, ledit Sr de BEAUREGARD, cap(itaine) lui
     demanda de quoi ils avaient peur, d’être sous les armes
     sur le bord de la mer, à quoi ledit FONTAINE lui répondit
     que c’était la coutume, ensuite, ledit cap(itaine) lui dit
     qu’il avait écrit une lettre à Monsr HOUBLON, sur quoi 
     ledit FONTAINE lui dit que Monsr de VAUBOULON était
     bien mal, étant dans le cachot; sur quoi ledit capitaine lui
     demanda pour quel sujet, ledit FONTAINE répondit que
     c’était pour quelques petites choses que ledit Sr de VAUBOULON
     avait fait dans l’Ile, ensuite de quoi ledit Sr de BEAUREGARD
     lui demanda s’il y avait quelqu’un qui avait pouvoir
     sur lui, étant envoyé du Roi, à quoi ledit FONTAINE
     lui répondit que non, qu’il n’y avait qu’un Père capucin,
     un Frère et un Commis envoyé de la Compagnie
     qui lui avait mis, ensuite ledit capitaine lui demanda

2.217 s’il pourrait avoir du riz et des rafraichissements, sur quoi ledit FONTAINE lui dit que oui, et qu’il aurait toute satisfaction de celui qui avait le Gouvernement de l’Ile, et ensuite, ledit déposant s’enfut à terre, et laissa ledit FONTAINE dans la chaloupe, qui y resta un peu de temps après. Déclare de plus ledit déposant avoir entendu le Frère Anthoine capucin dire audit FONTAINE après qu’il fut revenu à terre qu’il avait bien mal fait d’avoir été à bord de ladite chaloupe, et que s’il y avait eu ici un cachot, il lui aurait fait mettre; sur quoi ledit FONTAINE lui dit qu’il n’avait point le pouvoir de cela, et qu’il n’en avait pas donné sujet pour avoir été à la nage dans une chaloupe, disant qu’il était vrai qu’il avait été à bord de ladite chaloupe, et qu’il avait dit que Mr de VAUBOULON était dans le cachot; sur quoi le Frère Anthoine lui dit de se retirer en sa maison, et lui fit défense de revenir ici; sur quoi ledit FONTAINE lui dit que quand le Père Hyacinthe ou Monsieur FIRELIN seraient ici, ils l’écouteraient mieux que lui; après quoi, ledit FONTAINE s’enfut avec ses enfants. A dit que c’est tout ce qu’il sait savoir, et a fait sa marque ne sachant signer, marque de + Gilles D’ENNEMOND.
Document suivant

Ce site est hébergé par
Yannick VOYEAUD 1995-2017
Vous pouvez m'aider à vous offrir davantage.

Lien vers le wiki de la licence