Procès Vaubulon

Confrontation avec

Simon Louis de la CITERNE

2.0529

2e février 1692
				Confrontation

Le deuxième février 1692 après midi avons mandé Simon Louis
de LA CITERNE en présence de nous dits habitants de l'Ile Bourbon
soussignés,

Lequel étant en présence d' Emanuel de MATTES, déclarant,
lui avons fait lever la main et prêter serment de dire
vérité à la manière accoutumée.
Fait lecture de quatre ou cinq articles des premières lignes
de la déclaration d' Emanuel DE MATTES.
Interpellé si ledit Simon Louis de LA CITERNE connait ledit
Emanuel DE MATTES,
a répondu qu'il le connaît pour un faussaire.
Avons interpellé ledit Emanuel DE MATTES s'il connaît ledit
Simon Louis de LA CITERNE et si c'est de lui qu'il a parlé
dans sa déclaration,
a répondu qu'il le connaît pour un homme qui lui voulait
faire mettre la corde au col, et que c'est de lui qu'il a
parlé dans sa déclaration.
Avons interpellé ledit LA CITERNE s'il a quelque reproche à
faire contre ledit témoin et averti qu'il n'y sera plus
reçu après avoir entendu la lecture entière de sa déclaration,
a répondu qu'il a connaissance qu'il a fait maltraiter Jean
GRUCHET et ce qu'il lui fait aujourd'hui.
Interpellé ledit emanuel DE MATTES s'il se sent coupable de
ce que ledit LA CITERNE l'accuse,
a répondu que non.
Interpellé ledit LA CITERNE s'il a quelques autres reproches
à faire contre ledit emanuel DE MATTES,
a répondu que non.
Puis lui avons fait lecture entière de la déclaration du
témoin.
A répondu que tout est faux.
Interpellé s'il a quelque autre chose à dire,
a dit que non et a signé : S. Louis de LA CITERNE

ROYER		Pierre HIBON	Manoel DEMATOS

MUSSARD				F. RICQUEBOURG

			L. ROUILLARD


Document suivant

Ce site est hébergé par
Yannick VOYEAUD 1995-2017
Vous pouvez m'aider à vous offrir davantage.

Lien vers le wiki de la licence